exterminateur d’araignéesÉliminez dès maintenant votre problème d’araignées avec des exterminateurs d’araignées rapides et efficaces. Nos partenaires connaissent bien les types d’araignées d’intérieur au Québec.

 

Près de 700 espèces d’araignées au Québec

Dans le World Spider Catalog, on peut noter 46 402 espèces d’araignées dans le monde. Le Québec en compte près de 700 dont une seule inflige des morsures entrainant une nécrose : la Chiracanthium mildei qui mesure environ 7mm. Il est donc important de bien savoir à qui vous avez affaire et de ne rien laisser au hasard en engageant des exterminateurs professionnels.

 

Description de l’araignée : à qui a-t-on affaire?

Le corps des araignées se compose de deux parties principales, dont la tête (céphalothorax) et l’abdomen, et elles sont dotées de quatre paires de pattes locomotrices. La soie que les araignées utilisent pour « tisser des toiles » afin de capturer et emprisonner leurs proies, pour se déplacer ou encore pour protéger leurs œufs est produite par des glandes séricigènes contenues dans l’abdomen.

Saviez-vous que le corps des araignées ne présente ni antennes ni ailes ? En grandissant, les araignées « changent de peau » lors de la mue. Le nombre de mues qui se produisent jusqu’à l’âge adulte varie selon les espèces.

Un fait très étrange concernant nos petites voisines à 8 pattes, c’est que malgré le fait qu’elles ont entre 3 et 4 paires de yeux, les pauvres sont myopes.

Les araignées les plus communes dans les maisons au Canada sont les variétés suivantes : araignées de sous-sol, domestiques, dolomèdes et araignées-loups. Plus rarement, mais ça peut tout de même arriver, on peut retrouver des veuves noires.

Les lieux où on les retrouve le plus souvent sont : Les petites crevasses, les placards et les armoires, le coin des murs, les boîtes, les caves, les jardins, les garages et dans les piles de bois de chauffage.

Les araignées s’alimentent généralement d’insectes, souvent nuisibles.

Dans la plupart des cas, les araignées attrapent leur proie dans une toile soigneusement tissée. Elles leur injectent un venin paralysant puis les enroulent dans du fil de soie qu’elles sécrètent depuis des appendices situés à l’arrière de leur abdomen. Elles utilisent leurs chélicères (petits crochets près de la bouche) pour injecter des enzymes digestives dans leur proie et ainsi liquéfier la chair et les organes de celle-ci. Ce procédé se nomme la lyse. Elles peuvent ensuite en boire le contenu exodigéré.

Ce n’est pas toutes les araignées qui tissent des toiles. Certaines utilisent d’autres techniques comme les araignées-lasso, les araignées gladiateurs et les araignées Bolas.

 

identification des types d'araignees

Faites connaissance avec :

La Cheiracanthium mildei :

C’est une espèce très commune dans la région de Montréal et il est fréquent de la retrouver dans les habitations (appréciant particulièrement le confort de celles-ci) et les parcs. C’est un chasseur nocturne. Communément appelée araignée jaune, elle est dotée d’un corps vert tirant sur le jaune pâle ; ses palpes ainsi que ses chélicères sont de couleur brune.

Légèrement translucide, son abdomen change de couleur en fonction de la nourriture ingérée. On distingue le mâle de la femelle par son corps plus mince.

Le venin de cette espèce est toxique pour les cellules humaines (cytotoxique), d’où la nécrose évoquée un peu plus haut. Cependant, les effets se résument généralement à des rougeurs, une sensation de brûlure et des démangeaisons au niveau de la morsure. Il est important de ne pas se gratter pour éviter que la plaie ne s’infecte. Au lieu de cela, lavez la plaie avec de l’eau et du savon avant d’y appliquer de la glace.

En cas de présence de cette espèce dans votre habitation, le mieux est toujours de faire appel à des spécialistes de gestion parasitaire qui sauront comment gérer votre cas et surtout remédier à ce qui l’attire chez vous.

Les araignées-loups :

Cette variété habite généralement au sol. On les retrouve dans les forêts, les jardins, les prairies et sur les plages.
Ces araignées mesurent jusqu’à 28 mm et elles ont une teinte d’un brun foncé.

Plutôt que de piéger leurs proies dans une toile, ces prédateurs, inoffensifs pour l’homme, chassent leur nourriture.

Recherchant les endroits plus tempérés lorsque le froid automnal arrive, c’est à ce moment qu’on les retrouve le plus souvent dans nos demeures.

 

La Dolomedes tenebrosus :

Pouvant atteindre jusqu’à 26-27mm, il s’agit de la plus grande araignée du Québec. La femelle se distingue du mâle par son corps plus dodu.

Comme les autres espèces de son genre au Québec (Dolomedes scriptus, Dolomedes triton, Dolomedes striatus), c’est une espèce semi-aquatique. Elle préfère les endroits humides et on la retrouve souvent en forêt, mais elle peut également se réfugier dans les maisons et autres habitations.

La toile qu’elle tisse constitue un lieu d’éclosion pour ses œufs et ne lui sert pas pour capturer ses proies (petits poissons, têtards, insectes…). On dit de la Dolomedes tenebrosus qu’il s’agit d’une araignée qui n’est pas agressive vis-à-vis de l’Homme.

Néanmoins, sa morsure n’en est pas moins douloureuse si vous deviez être en contact direct avec elle et qu’elle devait se sentir coincée. Ainsi, face à la présence de Dolomedes tenebrosus chez vous, il est également toujours préférable de vous en remettre à des spécialistes de l’extermination d’araignées.

 

La Mysmena quebecana :

Avec les adultes mesurant 0,8mm, il s’agit de l’espèce d’araignée la plus petite vivant au Québec. C’est une espèce endémique du Québec et les premières araignées de cette espèce ont été découvertes dans le parc national de la Yamaska lors d’une campagne d’échantillonnage en 2006 et 2007.

Il est à noter que la Mysmena quebecana constitue la première espèce de son genre découverte sur le continent nord-américain et beaucoup reste à découvrir quant à cette espèce.

 

La veuve noire :

Bien que très rare Québec, il est tout de même possible de croiser des veuves noires, surtout près de la frontière américaine.

Avec son corps noir luisant et sa marque semblable à un sablier rouge sur le ventre, elle est plutôt facile à reconnaître.

Cette araignée tisse une toile pas très loin du sol et généralement dans des endroits abrités, comme, par exemple dans les remises, les garages ou dehors sous des pierres ou des arbres qui sont tombés.

Cette araignée n’est pas de nature agressive. Au contraire, elle se sauvera si elle est importunée. Ceci dit, elle peut mordre comme moyen de défense. Bien que son venin soit puissant, la faible quantité qu’elle peut injecter est rarement mortelle pour l’humain, mais pourrait l’être pour un jeune enfant ou une personne à la santé fragile si aucun soin n’est administré.

Il n’y a que très peu d’espèces de ces araignées au Canada, et elles sont toutes au sud du pays. Ceci étant, il est arrivé que ces dernières se soient retrouvées dans des sacs de raisins venus de la Californie.

Si vous craignez la présence de veuves noires, faites très attention, surtout si vous travaillez dans des endroits reculés au sud du pays. Si vous constatez la présence de toiles d’araignées au sol, il pourrait être judicieux de porter des gants.

 

Les araignées de sous-sol :

Comme la majorité des araignées du Québec, les pholques phalangides sont inoffensifs.

Celles-ci ont des pattes très longues et ont une préférence pour les caves où il fait humide et frais. C’est dans les coins des murs qu’elles tissent habituellement leur toile pour attraper leur proie.

Il est plutôt facile de se débarrasser de ces intruses. Il vous suffit pour ce faire de retirer les toiles dès que vous les apercevez et de réduire le taux d’humidité des endroits où vous les trouvez.

Cette variété d’araignées est parfois confondue avec la tipule (appelée à tort araignée d’eau, connue au Québec sous le nom de patineuse ou maringouin d’automne) et avec l’opilion (le faucheux, qui est bien un arachnide, mais pas une araignée).

Fait intéressant sur les faucheux, contrairement à leurs cousines les araignées, ils ne produisent ni soie, ni venin. Qui plus est, leur céphalothorax et leur abdomen sont soudés. Finalement, autre fait qui les différencie des araignées, les opilions sont omnivores. Bien qu’ils aient à la base 8 pattes, ces dernières se détachent facilement. Il n’est donc pas rare de croiser un faucheux avec des pattes en moins.

 

L’araignée domestique :

De la même famille que les veuves noires, les araignées domestiques se retrouvent plus souvent dans les maisons que ses cousines qui préfèrent les endroits sombres et peu fréquentés.

Cette araignée de maison a une couleur qui varie énormément, allant du blanc beige au brun très foncé. Elle possède des marques faciles à reconnaître.

Les pattes avant de l’araignée domestique font généralement jusqu’à trois fois la longueur de son corps.

Elle tend à tisser des toiles dans les coins plus obscurs des maisons, derrière ou sous vos meubles, ou à peu près n’importe où elles risquent de trouver des insectes à dévorer.

 

Le Pseudoscorpion :

Le pseudoscorpion (aussi appelé chernète) tient son nom des pédipalpes (appendices à pinces) qui lui font ressembler à son cousin le scorpion, bien qu’il ne possède pas l’aiguillon de ce dernier et qu’il ne mesure que de 2 mm à 8 mm.

Sa couleur varie entre jaune foncé et brun sombre et ses pinces sont d’une couleur différente de son corps. Il peut avoir jusqu’à quatre yeux, ou ne pas en avoir du tout. Il n’y a pas de distinctions entre les mâles et les femelles.

On les retrouve à l’extérieur, nichés sous de l’écorce d’arbre, des feuilles ou des pierres. Dans les maisons, on les retrouvera plus souvent dans des endroits humides comme les salles de bains ou sous les éviers. Ils s’invitent dans nos demeures en voyageant sur le bois de chauffage ou sur le dos d’autres insectes.

Comme les araignées, ils injectent un liquide digestif dans le corps de leur proie dont les tissus sont liquéfiés. Il peut ensuite boire ce liquide nutritif qui aura été prédigéré.

Cet insecte de la famille des arachnides est considéré comme utile à l’humain puisqu’il se nourrit entre autres de mouches, de fourmis et de larves d’acariens.

 

Certaines araignées sont plus dangereuses que d’autres, et leur présence dans votre maison a des impacts variés.

Pour obtenir plus d’info sur l’araignée qui vous cause problème (service d’identification) ou pour 3 soumissions de nos exterminateurs professionnels dans votre secteur, remplissez le formulaire sur cette page.

 

Un prédateur d’insectes dont il faut se soucier?

Les araignées consomment d’importantes quantités d’insectes et sans elles, nous pourrions être envahis par les insectes. Il est à noter qu’il existe des araignées qui ne tissent pas de toile (ex. : la Cheiracanthium mildei ) et qui utilisent d’autres méthodes de capture. Pour celles qui recourent à la toile pour capturer leurs proies, une fois celles-ci immobilisées, les araignées les enveloppent soigneusement de fils de soie et leur injectent un venin paralysant.

Dans la plupart des cas, pour les araignées présentes sur le territoire du Québec, ce venin n’a pas d’effet majeur sur les êtres humains et n’occasionne que des désagréments comme des réactions allergiques, des maux de tête, des nausées, des rougeurs locales, des démangeaisons et des sensations de brûlure.

Même si 3 espèces sont plus dangereuses pour l’humain au Canada (Tegenaria agrestis au sud de la Colombie-Britannique et dans le sud de l’Alberta, Latrodectus variolus dans le sud de l’Ontario, Latrodectus hesperus au sud de la Colombie-Britannique, dans l’Alberta et la Saskatchewan), aucune de ces espèces ne se trouve au Québec.

 

Pourquoi est-on infesté d’araignées ?

Dans la plupart des scénarios, une présence accrue d’araignées dans votre domicile signifie qu’il y a d’autres insectes à l’intérieur. En effet, puisque l’araignée se nourrit d’autres insectes, il lui en faut suffisamment pour survivre.

De la nourriture oubliée à un endroit pourrait en être la cause, car elle attirera certains insectes et les araignées par le fait même.

De plus, une habitation avec un taux d’humidité élevé et fortement éclairé attire les insectes et ainsi les araignées.

Pour attirer les araignées, il suffit également que la maison soit poussiéreuse et que du linge soit éparpillé sur le sol, que des volets (fenêtre et porte) soient mal calfeutrés, ou qu’il y ait une fissure ou de la végétation dense se trouvant près de votre maison.

 

Exterminer ou chasser les araignées de votre propriété ?

infestation araignees maisonLes araignées constituent des proies pour d’autres animaux. Il serait ainsi préférable de ne pas recourir vous-même aux pesticides pour les éliminer si vous en trouvez une ou quelques-unes chez vous.

Au lieu de cela, préférez les sortir de chez vous pour qu’elles puissent continuer à jouer leur rôle dans l’environnement. Les exterminateurs utilisent des méthodes bien éprouvées et contrôlées pour régler un problème de présence de quelques araignées chez vous ou carrément une infestation.

 

À quels endroits les araignées vivent-elles ?

On les retrouve partout dans la nature. Cependant, on les retrouve surtout dans les endroits les moins fréquentés de votre maison et elles choisissent généralement un endroit à l’écart afin d’établir leur domicile :

  • Un rebord de fenêtre
  • Le sous-sol
  • Le grenier
  • Derrière des meubles
  • Etc.

C’est pourquoi il est important de déplacer certains meubles et électroménagers, tels que laveuse et sécheuse, afin d’enlever les toiles d’araignées (pour les espèces qui en produisent) et passer un coup de balai.

 

Prévenir plutôt que de guérir dans le cas des araignées !

Retirer de manière systématique les toiles d’araignées que vous apercevez vacantes.

Capturez les araignées avec un pot et un bout de carton comme couvercle et libérez-les dehors.

Passez l’aspirateur au niveau des calorifères et dans les coins des pièces.

Portez des gants pour prévenir des morsures lorsque vous jardinez ou lorsque vous faites des travaux dans la cave ou le garage. La présence de quelques araignées est une bonne chose. Elles aident à éliminer d’autres bestioles moins désirables comme le perce-oreille.

Les lumières jaunes attirent moins les insectes que les autres. Priorisez-les pour vos lampadaires extérieurs. Si vous attirez moins d’insectes la nuit, vous attirerez également moins d’araignées.

Utilisez un balai à poils souples pour repousser les araignées qui rôdent près de vos portes et fenêtres.

Si vous avez des toilettes sèches, vérifiez la présence d’araignées sous le siège avant de vous assoir. Pour éviter que des araignées prennent vos toilettes extérieures pour leur maison, assurez-vous que les lieux sont bien calfeutrés et que les éventuelles ouvertures sont munies de moustiquaires.

Si nécessaire, vous pouvez aussi tuer les araignées qui vous importunent.

Finalement, les insectes sont moins attirés par une maison qui est propre comme un sou neuf. En vous assurant que vos portes et fenêtres sont bien calfeutrées et en réparant vos moustiquaires dès qu’ils sont percés, vous réduirez considérablement la quantité d’insectes dans votre maison, et par ce fait même, le nombre d’araignées.

Aussi, les endroits où se trouvent miettes de nourriture et les vêtements qui jonchent le sol sont des milieux idéaux pour les araignées.

Il est donc recommandé de ramasser rapidement les résidus de nourriture et de ranger ses vêtements. Vous ne voudriez sûrement pas enfiler un chandail dans lequel se trouve une araignée !

Ces actions se joindront à celles des exterminateurs d’araignées pour l’obtention d’un résultat efficace.

 

Nos exterminateurs d’araignées partenaires ont la solution à votre problème

Le type de traitement utilisé par les exterminateurs d’araignées dépend du degré d’infestation de votre domicile et du type d’araignée.

Afin de faciliter le travail des exterminateurs, vous pouvez rendre les lieux accessibles pour un traitement à base de liquide (en déplaçant certains meubles, par exemple).

De plus, prévoyez une période de quelques heures pendant laquelle vous serez hors de la maison et suivez attentivement les instructions fournies par l’exterminateur.

 

D’autres consignes pour ne pas les inviter chez vous

Outre le nettoyage des coins stratégiques comme les plinthes, il est également préférable d’assurer l’étanchéité de votre maison pour qu’elles ne puissent pas y pénétrer : calfeutrez les portes et les fenêtres, munissez les ouvertures de moustiquaires, bouchez et colmatez les fissures de votre façade pour que les araignées ne s’y réfugient pas.

Aussi, on n’y pense pas toujours, mais les insectes sont attirés par la lumière. Concrètement, en diminuant l’éclairage à l’extérieur (en utilisant des ampoules électriques jaunes par exemple), vous diminuez le nombre d’insectes attirés par celui-ci et ainsi le nombre d’araignées qui seront attirées par ces insectes pour les manger.

 

Nos exterminateurs d’araignées partenaires ont la solution à votre problème

extermination d'araigneesMême si les araignées s’avèrent être des prédateurs d’insectes, elles n’en sont pas moins des « bestioles qui font peur » chez la plupart et il est fort compréhensible que vous n’ayez pas envie d’avoir, ne serait-ce qu’une seule araignée, dans votre maison.

Le type de traitement utilisé par les exterminateurs d’araignées dépend du degré d’infestation de votre domicile et du type d’araignée. Dans le cas où les araignées se retrouvent en grand nombre chez vous ou qu’il vous est impossible de tolérer leur présence chez vous, la meilleure solution reste l’aide d’un spécialiste en gestion parasitaire et non de recourir à des pesticides vendus pour usage domestique.

Les exterminateurs travaillant avec Soumissions Exterminateurs cherchent avant tout à prévenir la prolifération malsaine des araignées et utilisent, à cet effet, des méthodes respectueuses de l’environnement pour :

  • inspection et évaluation de l’environnement intérieur et extérieur;
  • traitement saisonnier (élimination et prévention d’autres infestations);
  • balayage des toiles et pulvérisation de produits spécialement conçus pour les araignées présentes chez vous aux endroits infestés;
  • conseils sur des moyens de prévention comme l’installation de moustiquaire…

Par ailleurs, il faut comprendre que dans le cas où vous vous débarrassez d’un ou de plusieurs spécimens par vous-même sans remédier à ce qui les attire chez vous, d’autres araignées ne manqueront pas de venir vous importuner à nouveau.

Afin de faciliter le travail des exterminateurs, vous pouvez rendre les lieux accessibles pour un traitement à base de liquide (en déplaçant certains meubles, par exemple).

De plus, prévoyez une période de quelques heures pendant laquelle vous serez hors de la maison et suivez attentivement les instructions fournies par l’exterminateur.

 

Comparez le prix et les services d’exterminateurs d’araignées

Trouvez un exterminateur d’araignées dès maintenant. Remplissez notre formulaire et faites-nous part de vos problèmes.

Nous vous trouverons gratuitement jusqu’à 3 exterminateurs qui vous feront parvenir des soumissions.

Vous pourrez recevoir des services rapides et de qualité et aurez la chance de choisir l’exterminateur d’araignées de votre choix.

Vous êtes entre de bonnes mains avec nos exterminateurs partenaires réputés !

Trouver le Meilleur Exterminateur près de chez-vous

Envoyez votre demande en 2 minutes et recevez une proposition d’un exterminateur (Partout à Montréal , Laval , Rive-Nord et Rive-Sud)